Retour à l'accueil
 

occasions en ligne - le dépôt d'annonce est gratuit sur Motoplanete.com - Cliquez ici


ACCUEIL > FICHES MOTO ANCIENNES > SUZUKI > RG125F Gamma
La SUZUKI RG125F
 

 

1992-1996

 
Le début des années 1990 marque la riposte des marques japonaises à la déferlante italienne dans la catégorie des sportives de 125cc . Yamaha a déjà remplacé sa maintenant timide TZR par une TZR-R (en 1991) nettement plus valorisante, quand Suzuki renouvelle son RG, en 1992.

Et cette nouvelle a fort à faire avec les hordes italiennes, comptant dans leurs rangs les pseudo nippones Honda NSR-R et Yamaha TZR-R. Car le RG125F est la seule représentante 100% japonaise de cette catégorie; Yamaha et Honda préférant délocaliser (une partie de) la conception et la production de leurs petites sportives dans leur filiale italienne respective.

Fidèle à sa politique commerciale de l'époque, le constructeur d'Hamamatsu est bien décidé à en offrir autant que ses concurrents pour moins cher. Aussi, il combine savamment des technologies de pointe capables de placer le RG au niveau des italiennes, mais aussi rappelant sa soeur RGV250 et des technologies plus classiques et donc moins onéreuses.

Ainsi, le cadre est de type périmétrique , mais reste en acier (à l'instar des Gilera SP et au contraire des Aprilia AF1 Futura et Cagiva Mito utilisant l'aluminium). Suzuki ne cède pas non plus au monobras oscillant de la Futura, mais propose néanmoins un bras banane pour attirer les sportifs en herbe. La fourche Upside Down s'est démocratisée, le RG y aura donc droit.

Le reste de la partie cycle n'étonne pas vraiment. Un gros disque de frein avant, un disque à l'arrière, des jantes alliages à 3 branches, mais des pneumatiques d'une largeur un peu plus modeste que la concurrence pour l'arrière (120/80-17). Cette taille un peu étriquée s'explique sûrement par une volonté de conserver une bonne maniabilité et un coût contenu. Ainsi équipé, la petite RG étonne par son bon compromis stabilité/maniabilité/confort.

Coté moteur, Suzuki, pragmatique, ne propose aucune technologie révolutionnaire mais un monocylindre tout simplement moderne, efficace et sans fioritures. Il est d'ailleurs à noter que ce moteur équipe également les trails TSR dans une version retravaillée. Suzuki a donc opté pour des cotes très classiques (56mm x 50,6mm) comme la majorité de ses concurrents (sauf Honda et Aprilia). Refroidissement liquide, valve à l'échappement, et démarreur électrique (le précédent RG n'avait droit qu'au kick) sont de la partie. Toutes ces caractéristiques donnent au final une bonne trentaine de chevaux et un facile 160 km/h compteur. La version française ne peut se targuer de ces chiffres mais bridé à 13 chevaux, le RG125F fait preuve d'une nervosité sympathique à mi-régime à défaut du souffle original.

Rien ne vient réellement entacher le bilan technique de cette machine. Le RG125F ne surclasse pas la concurrence, mais tient fort honorablement la comparaison. Néanmoins, la plastique de l'engin sera beaucoup plus sujet à débat. La ligne de carénage dans l'air du temps ne choque personne, même si la coque arrière ne brille pas par une ligne très dynamique. La critique vient surtout des coloris et de la décoration de cette sportive. Les premiers millésimes ont droit à des coloris qui agressent l'oeil avec des flancs de carénages blancs ou noirs tagués à la bombe jaune, bleue ou fushia. Et si cette bizarrerie esthétique ne pénalisa pas vraiment les RGV250 et GSX750-R de la même période, « taguées » elles aussi, le RG125F en a peut-être un peu plus souffert en terme de volume de ventes.

Vendue aux alentours de 28000 FF (env. 4300€) à sa sortie, elle offrait des prestations proches de ses concurrentes, malgré une finition un peu inférieure aux italiennes, pour environ 6000 à 7000 FF de moins (env. 1000€). La logique aurait voulu qu'elle s'impose. C'était sans compter sur la politique de l'extrême des marques italiennes. Les ritales étaient plus puissantes, plus rapides, plus nobles, plus charismatiques... Des critères importants pour les jeunes sportifs, cibles toute trouvées pour ce genre de produits.

Cette base fut déclinée tout d'abord dans une version dénudée appelée Wolf mal connue chez nous. Une version 200cc fut également proposée sur certains marché (en version carénée et naked). Dans cette cylindrée, la moto gagnait beaucoup en dynamisme dans les mi-régimes; les 75cc supplémentaires bénéficiant surtout au couple sur toute la plage d'utilisation.

Le RG125F tira sa révérence en 1995-1996 sans être remplacée; Suzuki préférant se concentrer sur des 125cc 4T plus économiques ou sur le RGV250.

 

Tanthallas - Photos: Constucteur


 

Prix
Stabilité
Confort "honnête"

Finition
Poids

Vitesse max : 130km/h (13ch)
400m DA: 18,5 sec (13ch)
Conso moyenne :
 
 

Aprilia AF1 Futura
Cagiva Mito
Honda NSR 125R
Gilera 125 SP02 / Crono
Yamaha TZR 125 R

 
     
   
MOTORISATION   PARTIE-CYCLE
monocylindre en ligne 2T
Alésage x Course: 56,0 x 50,6 mm.
Cylindrée: 124,0 cc
Rapport Volumétrique: 7,4:1.
Puissance: 33ch. à 9.500 tr./min.
Couple: 21 Nm à 11.000 tr./min.
Refroidissement liquide
Démarrage électrique.
Embrayage Multidisq. à bain d'huile
Boite de vitesses à 6rapports
 

Cadre acier à double longerons
Susp AV fourche type UpsideDown Ø39mm
Susp AR monoamortisseur
Pneus: AV 100/80 -17, AR 120/80 -17
Freins: AV 1disq. 300mm,
          AR 1disq. 210mm
Réservoirs: 14 litres d'essence / 1,2 litres d'huile
Poids à vide: 125kg.
Empattement: 1335mm
Hauteur de selle: 720 mm

     

PRIX : 28372FF en 1992 (4350€)

  visiteurs en ce moment sur Motoplanete
- Les statistiques du site
 
 
 
                    

     
 
 
 

Module de recherche

Plan du site - Partenaires - Contact - Bannières et liens MP - Conditions Générales d'Utilisation

 

 

Accueil - Plan du site II - Fiches - 125 - Zone 50 - Assurance - Financement - Permis/ - 48ch - Images/Vidéos - DJRohm - Forums - Occasions - Chambé-aix.com - 3C Medias - Le Rouet - Annonce moto occasion - Archives - MotoGP - Le M.R.T - Reportages - Calendrier - Boutique - Services - Liens - Wallpapers - Tuning et moto 50cm3 - Motos anciennes - Motosportives - TwengaScooter System, Tuning scooter 50cc, mécaboite et cyclo - Archives - Encyclopédie

Encyclopédie section technique - Encyclopédie section images - Encyclopédie section millésimes - Encyclopédie section Concurrence - Recherche