UN MAX DE MOTOS 100% PASSION
ACCUEIL > FICHES MOTO ANCIENNES > SUZUKI > SG350N Goose

La Suzuki SG 350N Goose
 

SG350N goose

Année 1992

 

        Les premières photos de la Suzuki SG350N Goose sont apparues dans les journaux français en 1992. Présentée comme une très probable importation, elle a fait saliver bon nombre d'amateurs de monocylindre sportif. Malheureusement elle ne mis jamais le bout de ses pneus dans l'hexagone.

Cette petite moto a été conçue dans un but unique: participer à des compétitions de vitesse réservées aux monocylindres; compétitions peu répandues en France.

Le monocylindre emprunté à la DR350S a été sérieusement adapté pour cette nouvelle utilisation.
La modification la plus visible, reste incontestablement le réservoir d'huile fixé sous le bas moteur et le petit radiateur. En effet, dans un but d'améliorer la fiabilité de son monocylindre et lui permettre une utilisation plus intensive, Suzuki ne s'est pas contenté du refroidissement à air du moteur de la DR. Le moteur de la Goose a un refroidissement mixte air/huile inspiré de la gamme GSX-R.

Aprés remplacement de l'arbre à cames en tête pour un modèle racing et des soupapes pour des modèles de plus grand diamètre et le remplacement du carburateur le moteur gagne 4 chevaux pour atteindre 33chevaux à 8000 tr/mn.
Si cette puissance peut paraître faible, il ne s'agit là que du modèle pour l'homologation. En effet, la version compétition présentée par Suzuki en même temps que le modèle de route développe, elle, plus de 40 chevaux.

La partie cycle, elle, est 100% inédite. Suzuki a privilégié la maniabilité et la légèreté. Le modèle routier a un poids de 145kg mais perd plus de 20kg dans sa version compétition. Les deux versions sont équipées de suspension de très bonne facture (fourche inersée et mono- amortisseur). Le disque avant de 300mm a étrier 4 pistons est à la hauteur de sa vocation de pistarde; Le disque arrière remplissant simplement son rôle de ralentisseur et de stabilisateur en entrée de courbe.

Les 33 chevaux de la version routière la propulse à un honorable 170 km/h dès que la piste lui permet de prendre son élan.

Des qualités qui font regretter, encore aujourd'hui, sa non-importation. De surcroît, elle serait une très jolie sportive accessible aux jeunes permis limités à 34 chevaux.

Tanthallas - Photos : http://library.wemoto.com/

 

Un très beau jouet
Vivacité
Style néo-rétro

Non importée
Puissance limitée
Vitesse max : 170 km/h
0 à 100 km/h : nc
Conso moyenne : nc
 
 
Gilera 500 Saturno
Moto Morini 350 Dart
Yamaha SRX600
 
     
   
MOTORISATION   PARTIE-CYCLE
Monocylindre, 4T, 4 soupapes ,
Alésage x Course: 79,0 x 71,2 mm.
Cylindrée: 348,0 cc
Rapport Volumétrique: 9,5:1.
Puissance: 24,5 kW (33 chevaux) à 8.000 tr./min.
Couple: 24 Nm à 6.500 tr./min.
Refroidissement mixte air/huile
Allumage electronique
Démarrage électrique.
Boite de vitesses à 6 rapports
  Cadre tubilaire en acier
Pneus: AV 110/70-17, AR 150/60-17
Freins: AV à disque de 300 mm, AR à disque de 240mm.
Hauteur de selle: 770mm
Réservoir: 15 litres
Poids à vide: 145 kg.
     
PRIX : nc  
     
 
 
- Dakar 2019 - Toby Price rempor ...
- Harley Davidson partenaire du ...
- Dakar 2019 - Etape 9 : La prem ...
- Ducati 950 Hypermotard 2019 - ...
- Dakar 2019 - Etape 8 : Coup du ...
- Dakar 2019 - Etape 7 : Seconde ...
- Dakar 2019 - Etape 6 : Quintan ...
- Markö présente son nouveau m ...
- Suzuki France propose 25 exemp ...
- Dakar 2019 - Etape 5 : Brabec ...
  PLEIN GAZ !!!
 
   
   
  UN COUP D'OEIL SUR l'ALFANO

- Les statistiques du site
 
 
 
     

Plan du site - Partenaires - Contact - Conditions Générales d'Utilisation

 

Motoplanete - Fiches moto - Moto permis A2 - 48ch - Vidéos - Forums moto - Occasions