Retour à l'accueil
 

occasions en ligne - le dépôt d'annonce est gratuit sur Motoplanete.com - Cliquez ici


ACCUEIL > FICHES MOTO ANCIENNES > YAMAHA > GTS 1000
La Yamaha GTS 1000
 

GTS 1000

1992

 

Au début des années 80, James Parker, ancien motociste américain et bricoleur très inspiré, imagine et dépose les brevets d'une suspension avant à monobras oscillant qui doit supprimer tous les effets pervers d'une fourche telescopique: Plongée au freinage, influence de la suspension sur la direction...

Aprés mise en pratique sur un prototype à base de Honda XL600, Parker prend contact avec les représentants US des constructeurs japonais. Aprés un refus d'Honda (qui par la suite préféra racheter les brevets Elf), L'inventeur soumet son proto à Yamaha qui fera essayer la machine par Wayne Rainey. Aprés un second proto sur base de Yamaha FZ et une longue attente, Yamaha signe un contrat pour la recherche et le développement de cette suspension. De cette étude naîtra la GTS 1000cc en 1992 (commercialisée en France en 1993).

Cette nouvelle moto se place sur le marché des grosses routières luxueuses et High Tech. Elle est non seulement équipé de la suspension « Parker » et du cadre Oméga développé pour recevoir cette suspension avant monobras, mais est également équipé d'une nouvelle injection electronique, d'un pot catalytique, de l'ABS (en option) ainsi que d'un étrier de frein avat à 6 pistons (une première chez Yamaha).

La partie cycle bien que révolutionnaire n'est pas dans son comportement aux antipodes du reste de la production moto. La suspension avant apporte un plus indéniable sur les phases de freinage et en terme de confort général. Néanmoins le tableau n'est pas non plus parfait et ce système engendre quelques petits défauts. Ainsi, la direction est un peu plus raide qu'avec une fourche classique. L'effort à exercer sur le guidon est un peu plus important. De plus, la GTS montre quelques difficultés à aborder certains obstacles tel que monter un trottoir. Il semble que ce problème soit du à la conception de l'épure de suspension avant qui provoque un mauvais dégagement de la roue lorsqu'elle rencontre un obstacle.

Par contre une fois sur la route, la moto est parfaitement stable, procure un grand confort autant pour le pilote que pour son passager et a des réactions très rassurantes lors des freinages appuyés. Ici, la suspension de James Parker prouve tout son intérêt.

Concernant le freinage, si le monobras a imposé la présence d'un seul disque, celui-ci de 320 mm pincé par un étrier à 6 pistons opposés est excellent. Il allie puissance, progressivité et feeling. L'effet anti-plongée du monobras permet de maintenir une parfaite assiette et d'utiliser sereinement le frein arrière; l'effet de transfert de masse étant moins sensible. Petit défaut, tout de même, la direction a encore tendance à se durcir un peu plus lors des gros freinages.

Coté motorisation, la GTS a hérité du musclé 1000cc de la Sportive FZR équipé pour l'occasion d'une injection éléctronique de dernière génération. Il perd son Exup mais gagne un catalyseur. En configuration 100 chevaux, le moteur est souple et s'exprime idéalement dans les bas et mi-régime. Si le moteur prend bien ses tours, il n'est pas nécessaire de le pousser dans ses derniers retranchements. Il donne son meilleur jusqu'à 8.000 tours/min. Bref, un moteur taillé pour une grande routière.

Et il est vrai que la GTS répond parfaitement à son objectif. Son comportement est sécurisant et le moteur inépuisable. La protection du carénage est très bonne et permet de rouler en toute décontraction à des vitesses élevées.

Cette routière de luxe est une moto très bien née. Malheureusement, elle ne convaincra pas vraiment le public. Dotée de grandes qualitées qu'elle fait payer assez cher, la GTS restera tout de même 6 ans au catalogue Yamaha (sortie en 1999) avec un succés d'estime, plus qu'un raz de marée commercial. La suspension avant n'aura, néanmoins, pas de suite chez Yamaha jusqu'à ce jour.

 

Tanthallas - Photos: Constructeurs

 

Parie cycle
Moteur
Confort

Direction un peu dure
Prix

Vitesse max : 225 km/h
0 à 100 km/h : 3,7 secondes
Conso moyenne : 7,9 litres/100kms
 
 
BMW K1
Kawasaki 1100 ZZR
Suzuki GSX 1100F
Honda CBR 1000
 
     
   
MOTORISATION   PARTIE-CYCLE
4 cylindres, 4T, 20 soupapes
Alésage x Course: 75,5 x 70,0 mm.
Cylindrée: 1002,0 cc
Rapport Volumétrique: 10,8:1.
Puissance: 100,6 ch. à 9.000 tr./min.
Couple: 10,8 m.kg à 6.500 tr./min.
Refroidissement liquide
Allumage electronique
Démarrage electrique
Boite de vitesses à 5 rapports
  Cadre Type Omega Alu
Susp AV bras oscillant mono amort (déb. 116 mm),
Susp AR monocross (déb. 130mm).
Pneus: AV 130/60-17, AR 170/60-17
Freins: AV simple disq; 320mm étrier 6 pistons,
Freins: AR à disq. 265mm étrier 2 pistons
ABS en Option
Réservoir: 20litres dont 3,5 de réserve
Poids à vide: 246 kg (251kg avec ABS).
     

PRIX : 85.500,00 FF avec ABS en 1993
(env. 13.000,00 €)

 
     
 
 
- Le salon Auto Moto Retro prêt ...
- Les conseils pour préserver sa ...
- Le Yamaha Niken devient la mot ...
- La Coupe du Monde MotoE ravagé ...
- WSBK / Thailande - Bautista co ...
- Fast Sebil a rendu son dernier ...
- Le salon de Lyon tient plus qu ...
- Deuxième manche du WSBK 2019 - ...
- BMW dévoile au salon de Lyon l ...
- L'indian Springfield Dark Hors ...
  PLEIN GAZ !!!
  - Pétition contre le controle technique moto
- Pétition contre la loi des 100 chevaux
   
   
  UN COUP D'OEIL SUR l'ALFANO
- visiteurs en ce moment sur Motoplanete
- Les statistiques du site
 
 
 
                    

     
 
 
 

Module de recherche

Plan du site - Partenaires - Contact - Bannières et liens MP - Conditions Générales d'Utilisation

 

 

Accueil - Plan du site II - Fiches - 125 - Zone 50 - Assurance - Financement - Permis/ - 48ch - Images/Vidéos - DJRohm - Forums - Occasions - Chambé-aix.com - 3C Medias - Le Rouet - Annonce moto occasion - Archives - MotoGP - Le M.R.T - Reportages - Calendrier - Boutique - Services - Liens - Wallpapers - Tuning et moto 50cm3 - Motos anciennes - Motosportives - TwengaScooter System, Tuning scooter 50cc, mécaboite et cyclo - Archives - Encyclopédie

Encyclopédie section technique - Encyclopédie section images - Encyclopédie section millésimes - Encyclopédie section Concurrence - Recherche